COMPRENDRE LA SECURITE DES PRODUITS COSMETIQUES ET LA DECONTAMINATION

praxens decontamination
EMBALLAGE ET DESINFECTION : REUSSIR LA DECONTAMINATION
10 septembre 2021
praxens formulation nutritionnelle
FORMULATION NUTRITIONNELLE : LES OUTILS POUR AMÉLIORER L’OFFRE ALIMENTAIRE
2 décembre 2021

5 MIN POUR COMPRENDRE LA SÉCURITE DES PRODUITS COSMÉTIQUES VIA LEUR DÉCONTAMINATION   

La qualité microbiologique des produits cosmétiques est un élément incontournable à prendre en compte pour les industriels. En effet, la plupart des produits cosmétiques contiennent une quantité importante d’eau, ce qui favorise la prolifération de micro-organismes.

C’est pourquoi avant d’arriver sur le marché et dans les placards de votre salle de bain, vos produits d’hygiène et de beauté ont connu toute une batterie de tests et de contrôles pour garantir leur durabilité dans le temps mais surtout votre sécurité.

Qu’entend-on par produits cosmétiques ?  

Selon le code de la santé publique, les produits cosmétiques se définissent comme «  toute substance ou tout mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres, organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles » 
*Règlement CE 1223/2009, article 2, Code de la Santé Publique, article L. 5131- 1  

Les produits cosmétiques regroupent donc les parfums, les produits d’hygiène et de toilettes (savons, dentifrice, gel douche, déodorant), les produits capillaires ainsi que les produits de beauté (lotion, sérum, crème de soin, maquillage, …) 

La problématique microbiologique des produits cosmétiques :  

Avant de parler techniques de décontamination, il est important de revenir sur la notion de contamination microbiologique du fait de la présence d’eau dans une majorité de formules.  

Il faut savoir qu’un produit cosmétique, peu importe sa nature, peut être contaminé de plusieurs manières et à différents niveaux :   

  • Lors de sa production et de son conditionnement : 
    • Contamination par les matières premières (charge microbienne intrinsèque) 
    • Contamination par l’eau 
    • Contamination par l’outil de production et les opérateurs 
    • Contamination lors du conditionnement (emballage, air) 
  • Pendant son stockage et lors de son utilisation :  
    • Contamination avant ouverture (formulations faiblement stabilisées) 
    • Contamination après ouverture et lors de l’utilisation du fait de la préhension du produit avec les mains par exemple. 

L’utilisation de conservateurs pour répondre à la problématique microbiologique 

Pour stabiliser les formules et limiter le développement de micro-organismes dans les produits cosmétiques, les industriels et fabricants ont souvent recours aux conservateurs. Ils peuvent être des agents antimicrobiens et / ou agents anti-oxydants.  

Toutefois, si leur but est d’assurer la conservation des produits cosmétiques dans le temps, leur utilisation est aujourd’hui de plus en plus règlementée, et pour différentes raisons :  

  • L’efficacité des conservateurs peut varier selon le dosage, la nature des produits, la durée et le mode de stockage, …  
  • Les conservateurs sont aujourd’hui suspectés d’effets secondaires indésirables (perturbateurs endocriniens, …)  

Par ailleurs, le développement d’applications, comme Yuka ou autres, a grandement contribué à changer les mœurs et les pratiques d’achat des consommateurs, qui sont aujourd’hui beaucoup plus attentifs à la composition des produits cosmétiques

Comment limiter la présence des conservateurs dans les produits cosmétiques tout en supprimant les contaminants ? 

  • La formulation peut parfois intégrer une recherche d’autoprotection avec des formules adaptées (pH, réduction Aw, huiles essentielles, …) 
  • Les packagings protecteurs, comme les unidoses stériles ou les flacons-pompe airless, permettent d’isoler parfaitement la formule de l'environnement extérieur, de l'air et de la lumière  
  • Le procédé de fabrication ultra-propre ou aseptique  
  • L’utilisation de traitements de décontamination par des traitements athermiques (lumières pulsée, UV, hautes pressions hydrostatiques, rayonnements, …) et thermiques (autoclavage, pasteurisation, micro-ondes, ultra-hautes températures,  …) sur les matières premières ou à certaines étapes du process. 

Quelques exemples de technologies innovantes de décontamination utilisées dans l’industrie des cosmétiques : Focus sur la Lumière Pulsée 

De plus en plus employée dans l’agroalimentaire, la technologie de décontamination par lumière pulsée est aujourd’hui utilisée dans le secteur de la cosmétique pour limiter la propagation des micro-organismes et ainsi limiter la présence de certains conservateurs. Ce traitement peut également garantir des surfaces d’emballages propres avant conditionnement stérile.

Découvrez notre offre COSMEXENS  

Concrètement, la décontamination par lumière pulsée est un procédé qui repose sur l'utilisation des rayons lumineux allant des rayons ultraviolets jusqu’aux infrarouges, flashés à très forte intensité. L'emballage (packaging) est placé sous des pulses (flashs de quelques microsecondes) de lumière blanche, produits par une lampe à gaz « Xenon ».  L’efficacité de la décontamination résulte ainsi de l’émission à de très forts niveaux de puissance instantanée de longueurs d’ondes destructrices pour les micro-organismes (bactéries sous forme végétative mais aussi sporulée, moisissures, levures, virus).    

Les avantages de la décontamination par lumière pulsée :  

  • Une décontamination instantanée en ligne 
  • Un traitement non thermique, sans risque de produit néoformé 
  • Un traitement non chimique, sans risque de résidus dans le produit 
  • Une très faible consommation énergétique et un bilan carbone très faible  

Vous souhaitez en savoir davantage sur la décontamination par lumière pulsée ?

Le saviez-vous ?

Praxens possède des compétences pour la validation de la décontamination des lignes de conditionnement cosmétiques et agro-alimentaires. Un audit de ligne peut permettre d'identifier une source de contamination récurrente.

Un besoin? Contactez-nous

Vos produits cosmétiques conditionnés ne répondent pas favorablement aux tests qualité ou sont contaminés ?
PRAXENS a la solution. Découvrez nos réalisations en caractérisation de produits cosmétiques.