PRAXENS POSSèDE UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE DE NIVEAU 2

Les équipes PRAXENS peuvent ainsi isoler, identifier les microorganismes contaminant vos produits alimentaires, vos surfaces et ambiances de travail, vos équipements automobiles...
Leurs nombreuses expériences en ensemencements volontaires de matrices diverses et variées concourent aux validations de l'efficacité des traitements de décontamination mis en oeuvre sur matrices in situ.
Ces compétences, mises à profit dans différents secteurs d'activité, lui permettent de répondre aux problématiques industrielles, tout en s'appuyant sur les normes françaises, européennes et internationales.
PRAXENS étudie toute problématique et vous propose des solutions sur mesure.

N'hésitez pas à nous contacter!

Expertise alimentaire

  • Détermination et validation de la D.L.C. des produits alimentaires (pour la validation, analyses officielles selon le ministère de l’agriculture via un partenariat avec un laboratoire agréé http://agriculture.gouv.fr/laboratoires-agrees-et-reconnus-methodes-officielles-en-alimentation)
  • Optimisation de la D.L.C. : travail sur la formulation du produit alimentaire afin d’améliorer et/ou augmenter sa D.L.C.
  • Test de vieillissement (norme NF V01-003), qui permet de valider la durée de vie des aliments périssables et très périssables, en étudiant la contamination naturelle de l’aliment.
  • Tests de croissance (norme NF V01-009) : étude du comportement de micro-organismes pathogènes (Listeria monocytogenes, Escherichia coli) ou non pathogènes (Listeria innocua, entérobactéries, levures, moisissures, spores bactériennes), contamination artificielle par des souches de terrain (isolées de vos produits) ou des souches de collection.
  • Ecologie d’atelier : détection sur site et identification fine à l’aide d’outils de biologie moléculaire de la source de contamination du produit fini.
  • Stabilité des conserves et produits assimilés (normes NV V08-401, NF V08-408) et étude des causes d’instabilité.
  • Paramètres de destruction thermique d’un contaminant spécifique : détermination expérimentale du temps (DT) et du facteur de réduction décimale (z).
  • Contaminations accidentelles : recherche du contaminant dans le produit et sur site (identification par biologie moléculaire, aide à la résolution du problème).

Expertise matériaux

  • Evaluation des propriétés antimicrobiennes (ISO 22196, ISO 846, ASTM G21, JIS Z 2801, …)
  • Résistance vis-à-vis des moisissures (RTCA/DO-160G Section 13, ISO 846, standards automobiles, …)
  • Contamination : recherche des contaminants bactériens ou fongiques, identification par biologie moléculaire